Une visite en Normandie

Prenez le temps de vous offrir un voyage historique en Normandie. Commencez par vous retrouver au XIème siècle. Visitez Caen sur les traces du célèbre Guillaume le Conquérant, duc de Normandie puis roi d’Angleterre. Il fera de Caen la capitale de la Normandie occidentale.

Vous visiterez son château que le duc fait construire vers 1060 avant de devenir roi d’Angleterre en 1066. Cette résidence ducale est l’une des plus vastes enceintes fortifiées existant en Europe. Elle fut résidence princière, forteresse mais aussi une caserne. Aujourd’hui c’est un lieu culturel avec le Musée des Beaux Arts et le Musée de Normandie.

Laissez vous ensuite porter vers les deux abbayes construites à l’époque de Guillaume. L’Abbaye Aux Hommes et l’Abbaye Aux Dames. Dans les années 1050, Guillaume, duc de Normandie épouse sa cousine Mathilde de Flandre. Ce mariage est fortement critiqué par le pape et considéré comme une union consanguine. Afin de racheter cette faute les deux époux font donc construire les deux abbayes dans lesquelles se trouvent leurs tombes respectives.

Quittez Caen pour vous éloigner de quelques kilomètres et vous retrouver à Bayeux. Là, vous pourrez admirer une véritable fresque de près de 70 m de long. Cette toile de lin, probablement brodée dans le sud de l’Angleterre vers 1070 retrace la conquête du trône d’Angleterre par Guillaume de Normandie qui deviendra Guillaume le Conquérant après avoir embarqué pour l’Angleterre avec 600 hommes le 27 septembre 1066. Il remporte la bataille d’Hastings le 14 octobre 1066 et la tapisserie montre la mort de son ennemi Harold.

Après ce séjour dans le lointain passé, replongez vous dans une histoire plus récente au XXème siècle, mais certainement plus douloureuse. Visitez les plages du Débarquement, Omaha Beach par exemple. Découvrez le Visitor Center qui vous expliquera en détail l’opération Overlord,  puis sur la table d’orientation vous verrez les plages où ont débarqué les Alliés et à l’ouest vous verrez le cimetière. 9387 pierres tombales y sont alignées sur une esplanade de gazon. 9 387 croix blanches vous accueillent. Les stèles ont la forme soit d’une croix latine pour les soldats chrétiens soit d’une croix de David pour les soldats juifs. Le fils aîné du président Roosevelt y repose, il est mort le 12 juillet 1944. Mais 1557 soldats on vu leur nom gravé sur le mur du jardin des disparus car leur dépouille n’a pas été retrouvée.  Vous pouvez également  assister à la cérémonie des couleurs et vous recueillir dans la chapelle circulaire. Le cimetière américain de Colleville sur Mer est sans doute le plus grand (70 hectares concédés à perpétuité par la France aux Etats-Unis) et le plus émouvant des cimetières du Débarquement.

Sur le site même d’Omaha prenez le temps de visiter le Musée Mémorial d’Omaha. Il présente une collection d’armes, d’uniformes, de véhicules et d’objets personnels. Un film et des témoignages de soldats américains ainsi que des cartes et des photos retracent le Débarquement sur Omaha et la Pointe du Hoc.
Toujours à Saint Laurent sur Mer, sur le sable d’Omaha vous verrez également la Statue des Braves qui honore les soldats qui ont débarqué à cet endroit le 6 juin 1944.

Votre voyage dans le temps sera terminé, mais vous en ressortirez plus riches et émus sans aucun doute.

Villages typiques de Normandie

Voici une liste non exhaustive de quelques endroits typiques de Normandie dans lesquels vous apprécierez de vous rendre lors d’un week-end ou d’une escale en Normandie.

Balleroy

Balleroy est un village du XVIIe siècle à moins de 20km au sud-ouest de Bayeux. Lorsque François Mansart dessina le château de Balleroy il incorpora le village à son plan. Ainsi la rue principale est une majestueuse avenue qui conduit aux grilles du château.

Ce dernier fut bâti entre 1626 et 1636 et il possède une décoration intérieure d’une grande richesse. L’église, ancienne chapelle du château, fut également conçue par Mansart. Les écuries du château présentent un musée de la Montgolfière et chaque année un festival de la montgolfière y prend place. Le parc et les jardins eux aussi magnifiques ont été créés par un grand nom : Le Nôtre.

A lire sur de Wikipédia, l’histoire du château de Balleroy

Biville

Biville est un lieu de pèlerinage connu dès le XVe siècle. Ce petit hameau tout en granit se situe à 20km à l’ouest de Cherbourg. Son église splendide et extrêmement bien conservée fut reconstruite au XIIIe siècle afin d’y mettre les restes de Thomas Hélye, prêtre et missionnaire originaire de ce village et mort en 1257.
Chaque année dans la nuit du 18 au 19 octobre un pèlerinage s’y tient à minuit afin de l’honorer. Son cercueil de verre est recouvert par un sarcophage de marbre.

Clécy

Clécy est un petit village pittoresque, véritable centre touristique de la Suisse normande. De nombreuses randonnées pédestres y prennent leur départ afin de découvrir la ravissante vallée de l’Orne.

Bien que ce soit un petit village vous pouvez y pratiquer nombre d’activités telles que la pêche, le canoë, grimper sur le Pain de Sucre pour découvrir les paysages, admirer les falaises qui dominent la vallée de la rivière en deltaplane, ou bien simplement et plus calmement vous installer aux bords de la rivière et profiter de ce village aux pierres grises, du manoir de Placy du XVIe siècle qui abrite un musée de l’artisanat, ou bien du musée du Chemin de fer miniature.

Creuilly

Creuilly est un village à 12km de Bayeux. Il domine la vallée de la Seulles. Le village se développa autour de la forteresse qui occupe le nord de sa rue principale.
C’est un château médiéval du XIIe siècle qui fut ensuite agrandi au XVIe siècle. On renforça le donjon carré et des tourelles furent ajoutées. Durant la seconde Guerre Mondiale, un des bâtiments du village fut utilisé par la BBC après le débarquement allié. Il est conservé dans le même état que lorsque les Alliés quittèrent le village.

Il est évident que cette liste est loin d’être terminée et que d’autres villages sont dignes de votre intérêt !

La Normandie, une région regorgeant de curiosités naturelles

La Normandie est une région qui recèle des curiosités naturelles tant en bord de mer que dans les terres. Que ce soit dans le bocage normand ou le long du littoral, nombreuses sont les promenades à faire.

La presqu’île du Cotentin est une pointe rocheuse, ouverte sur la Manche. Vous pouvez prendre un réel bol d’air en vous promenant à travers les marais, le long des sentiers douaniers. Bien que ce lieu soit très beau, il possède une image assez négative de part la présence de l’usine de retraitement des déchets nucléaires. Cette usine est impressionnante car elle est énorme et qu’elle contraste véritablement avec les alentours.

Cependant au cœur de l’Orne vous pouvez arpenter la Suisse normande, entre autre près de Roche d’Oëtre, un pic rocheux avec une vue magnifique sur les gorges de la Rouvre, gorges que vous pouvez parcourir grâce à différents sentiers de différentes longueur selon votre courage !

Le Cap de la Hague a de superbes côtes escarpées et c’est un lieu qui fut le théâtre de nombreux naufrages. En effet la navigation y est difficile et dangereuse à cause des fonds rocheux et de forts courants comme le Raz Blanchard. Qui dit côtes escarpées et difficiles dit pratique de la contrebande et sentier des douaniers. Les grottes dans lesquelles se cachaient les contrebandiers peuvent être visitées !

Le Nez de Jobourg est également un lieu très prisé duquel on s’approche par une route sinueuse traversant de jolis villages typiques. C’est une réserve ornithologique et l’on peut également s’en approcher en utilisant le sentier des douaniers.
A la droite de ce Nez, se trouve le Nez des Voindries qui est la falaise la plus haute d’Europe. C’est un superbe point de vue sur la côte du Cotentin, les îles, la transparence des eaux, mais aussi leur dangerosité.

De cet endroit et en une quarantaine de minutes de marche par le sentier des douaniers vous accéder à une superbe baie, la baie d’Ecalgrain. C’est une grande plage de galets très sauvage. Le paysage tout autour rappelle l’Irlande avec sa campagne verte, vallonnée, ses murets de pierre.

Enfin, si vous décidez de vous rendre au nord du cap de la Hague, vous trouverez le plus petit port non seulement de Normandie, mais de France ! Il s’agit de Port-Racine sur la commune de Saint-Germain-Des-Vaux. Son nom trouve son origine dans le nom d’un corsaire du XVIIIème siècle : François Médard Racine. La jetée de ce petit port qui ne peut accueillir que de petits bateaux fut construite en 1870, et autour furent construites des cabanes de pêcheurs. C’est un lieu absolument charmant et typique.

Balade en Normandie

Se balader en Normandie, c’est un véritable plaisir !

De nombreux circuits peuvent être suivis en fonction de vos goûts, vos envies….

Par exemple, vous pourriez vous promener sur la côte normande entre Deauville et Etretat. La Normandie est à seulement quelques heures de Paris et vous pourrez profiter d’un réel bol d’air. La côte normande recèle plus d’une perle croyez moi ! Parmi elles, Deauville, Honfleur et Etretat. Elles peuvent faire l’objet d’une agréable balade.

Commençons notre périple par la ville de Deauville. Depuis la fin du XIXème siècle cette ville est une station balnéaire de renommée mondiale. Le luxe, l’élégance ont  toujours été des attributs de cette cité. De plus, son hippodrome, son casino, sa passion pour les automobiles de collection ainsi que son festival du film américain participent à son prestige. Malgré tout la ville est ouverte à tous et vous pourrez profiter de l’élégance de son cadre et de toutes les activités qu’elle propose. Vous pourrez si le cœur vous en dit pratiquer le char à voile, le catamaran ou la marche en bord de mer, ou bien aller au casino. Bref, le choix est votre, mais vous allez sans nul doute passer un moment des plus agréables à Deauville.

De Deauville, en une vingtaine de minutes environ, vous pourrez rejoindre Honfleur. Petit port de plaisance pittoresque avec ses maisons aux façades recouvertes d’ardoises. Cette superbe commune fut de nombreuses fois représentée par des artistes peintres (Courbet, Monet….) à l’origine du mouvement impressionniste. Aujourd’hui encore Honfleur héberge quantité d’artistes et de galerie d’art. L’Office de tourisme pourra vous proposer des visites qui vous feront découvrir par exemple les Eglises Sainte Catherine, Saint Etienne ou Saint Léonard ou bien les greniers à sels du XVII ème siècle, ou bien encore différents musées tels que le Musée du vieux Honfleur, le Musée Eugène Boudin ou bien encore les Maisons Satie. Et vous vous reposerez en vous prélassant à une terrasse sur le port pour apprécier par exemple une soirée agréable et reposante.

Après Honfleur, la logique voudrait que vous alliez ensuite sur Etretat. C’est le détour indispensable à votre week-end en Normandie. Il vous faut impérativement admirer ses falaises, ce paysage si grandiose ciselé dans la roche crayeuse et blanche. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle la Côte d’Albâtre ! La nature ici y est majestueuse, impressionnante, puissante et merveilleuse. L’Office de Tourisme vous proposera également différents circuits qui vous permettront de profiter de la beauté de ce site. Là également Les peintres ou écrivains pourront vous servir de guide. Vous connaissez sans nul doute Arsène Lupin, dont le créateur Maurice Leblanc possédait une demeure à Etretat. Sa visite vous entrainera dans le monde mystérieux du gentleman cambrioleur, de ses énigmes, de son brio. Bien évidemment la ville offre également des activités comme le golf, l’équitation, la voile, mais vous pourrez aussi simplement profiter de la plage, de la nature si le cœur vous en dit.

Ce circuit proposé (Deauville, Honfleur, Etretat) est certes plus facile à suivre en voiture qu’en transport en commun, mais ce dernier cas n’est pas impossible, il vous faudra utiliser train et cars, mais c’est possible !
Quant à l’hébergement, vous aurez un énorme choix étant donné que la Normandie est très touristique. Vous n’aurez qu’à choisir entre hôtel, chambre d’hôte ou résidence familiale pour apprécier pleinement ce petit séjour.