Guillaume le Conquérant, Histoire d’un bâtard

Guillaume le conquérant, ou Guillaume le bâtard (c’est un enfant naturel) est nait en 1027 ou 1028 à Falaise, en Normandie. On ne connait pas la date exacte de naissance de Guillaume le Conquérant car les documents retraçant cette période ne sont pas concordants. Guillaume le Conquérant meurt à Rouen le 9 septembre 1087, des suites d’une mauvaise chute de cheval. Il aura été duc de Normandie de 1035 à sa mort et roi d’Angleterre de 1066 à sa mort.

Fils illégitime de Robert le Magnifique Ier de Normandie, Guillaume le Conquérant devient duc de Normandie en 1035 lorsque son père meurt à Nicée en rentrant de  pèlerinage à Jérusalem. Il n’a alors que 8 ans et la bataille autour du duché fera rage pendant plusieurs années. Les principaux barons de Normandie utiliseront sa bâtardise pour tenter de récuser son autorité. De nombreux complots donneront lieu à plusieurs assassinats dans l’environnement proche de Guillaume le Conquérant. Lui même échappera de peu à un attentat. Avec l’aide du roi de France Henri Ier, Guillaume le Conquérant va partir en campagne contre les rebelles normands.  Il défait ses derniers à la bataille du Val-ès-Dunes, près de Caen en 1047.

Cette victoire marque le premier tournant du règne de Guillaume le Conquérant et lui permet de pouvoir enfin reprendre en main son duché, même si il devra par la suite affronter de nombreuses oppositions même au sein de sa famille.
En 1049 Guillaume le Conquérant obtient un mariage avec Mathilde de Flandres, fille de Baudouin V, comte de Flandres. Le mariage sera prononcé au début des années 1050, scellant ainsi une Alliance entre les deux plus puissantes principautés du nord de la France. Dès lors le duc Guillaume le Conquérant devra faire face à de multiples ambitions et dès 1052 le roi de France Henri Ier changera d’alliance afin de limiter l’expansion de son vassal normand. De nombreuses batailles et offensives auront lieu jusqu’en 1060 lorsque Guillaume le Conquérant se verra enfin débarrassé de toute menace sur son duché. Il aura soin de rétablir l’ordre en ayant une judicieuse politique de distribution des terres. Il contrôlera les vicomtes et s’appuiera sur des fidèles (ses demi-frères, des barons et des ecclésiastiques).

Il semble également que dès 1051-1052 le roi Edouard le Confesseur, souverain d’Angleterre ait encouragé Guillaume le Conquérant à lui succéder étant donné que le père d’Edouard et sa mère (grande-tante paternelle de Guillaume) avaient trouvé refuge à la cour normande en 1013 lorsqu’ils avaient été chassés d’Angleterre avant d’y revenir en 1042 afin qu’Edouard soit couronné. Cependant lorsque Edouard meurt en 1066 il n’a pas de descendance et la bataille pour sa succession fera rage. Un temps allié de Guillaume le Conquérant, Harold Godwinson revendiquera la couronne.

C’est en 1066 que Guillaume deviendra véritablement Guillaume le Conquérant, lors de la conquête normande du royaume d’Angleterre et de la victoire de  Guillaume le Conquérant sur les troupes d’Harolds à la bataille d’Hastings le 14 Octobre 1066. Guillaume le Conquérant deviendra ainsi le souverain d’Angleterre, mais il aura malgré tout fort à faire pour conserver sa place et devra même lutter contre l’un de ses propres fils.

PETROPLUS Rouen : Histoire d’une chute