Une visite en Normandie

Prenez le temps de vous offrir un voyage historique en Normandie. Commencez par vous retrouver au XIème siècle. Visitez Caen sur les traces du célèbre Guillaume le Conquérant, duc de Normandie puis roi d’Angleterre. Il fera de Caen la capitale de la Normandie occidentale.

Vous visiterez son château que le duc fait construire vers 1060 avant de devenir roi d’Angleterre en 1066. Cette résidence ducale est l’une des plus vastes enceintes fortifiées existant en Europe. Elle fut résidence princière, forteresse mais aussi une caserne. Aujourd’hui c’est un lieu culturel avec le Musée des Beaux Arts et le Musée de Normandie.

Laissez vous ensuite porter vers les deux abbayes construites à l’époque de Guillaume. L’Abbaye Aux Hommes et l’Abbaye Aux Dames. Dans les années 1050, Guillaume, duc de Normandie épouse sa cousine Mathilde de Flandre. Ce mariage est fortement critiqué par le pape et considéré comme une union consanguine. Afin de racheter cette faute les deux époux font donc construire les deux abbayes dans lesquelles se trouvent leurs tombes respectives.

Quittez Caen pour vous éloigner de quelques kilomètres et vous retrouver à Bayeux. Là, vous pourrez admirer une véritable fresque de près de 70 m de long. Cette toile de lin, probablement brodée dans le sud de l’Angleterre vers 1070 retrace la conquête du trône d’Angleterre par Guillaume de Normandie qui deviendra Guillaume le Conquérant après avoir embarqué pour l’Angleterre avec 600 hommes le 27 septembre 1066. Il remporte la bataille d’Hastings le 14 octobre 1066 et la tapisserie montre la mort de son ennemi Harold.

Après ce séjour dans le lointain passé, replongez vous dans une histoire plus récente au XXème siècle, mais certainement plus douloureuse. Visitez les plages du Débarquement, Omaha Beach par exemple. Découvrez le Visitor Center qui vous expliquera en détail l’opération Overlord,  puis sur la table d’orientation vous verrez les plages où ont débarqué les Alliés et à l’ouest vous verrez le cimetière. 9387 pierres tombales y sont alignées sur une esplanade de gazon. 9 387 croix blanches vous accueillent. Les stèles ont la forme soit d’une croix latine pour les soldats chrétiens soit d’une croix de David pour les soldats juifs. Le fils aîné du président Roosevelt y repose, il est mort le 12 juillet 1944. Mais 1557 soldats on vu leur nom gravé sur le mur du jardin des disparus car leur dépouille n’a pas été retrouvée.  Vous pouvez également  assister à la cérémonie des couleurs et vous recueillir dans la chapelle circulaire. Le cimetière américain de Colleville sur Mer est sans doute le plus grand (70 hectares concédés à perpétuité par la France aux Etats-Unis) et le plus émouvant des cimetières du Débarquement.

Sur le site même d’Omaha prenez le temps de visiter le Musée Mémorial d’Omaha. Il présente une collection d’armes, d’uniformes, de véhicules et d’objets personnels. Un film et des témoignages de soldats américains ainsi que des cartes et des photos retracent le Débarquement sur Omaha et la Pointe du Hoc.
Toujours à Saint Laurent sur Mer, sur le sable d’Omaha vous verrez également la Statue des Braves qui honore les soldats qui ont débarqué à cet endroit le 6 juin 1944.

Votre voyage dans le temps sera terminé, mais vous en ressortirez plus riches et émus sans aucun doute.

La gastronomie de la Normandie
Aéroport de Deauville-Normandie